La loi des finances rédigée en 2016 a porté de nombreuses réformes médiatisées, dont les entreprises ont pris conscience rapidement. Cependant, il existe des articles qui sont passés inaperçus, mais dont les lourdes conséquences vont rapidement se faire ressentir auprès des entrepreneurs. L’article 38, traitant de la facturation des entreprises représente un excellent exemple pour représenter ces articles importants passés inaperçus.

Un objectif simple : L’Inaltérabilité

Cette clause va en effet avoir pour but d’assurer la traçabilité des données et d’en garantir l’intégrité et a été rédigée dans le but de réduire les fraudes des entreprises.

Cependant, si cette loi pourrait être positive au premier regard, il s’agit bel et bien d’une contrainte pour les entreprises qui vont devoir acquérir un logiciel, payant et la plupart du temps assez onéreux. On observe en effet que, plus on s’approche de la date de mise en exécution de la loi, le premier janvier 2018, plus le problème devient concret pour les entreprises, notamment à cause de la lourde amende qui risque de s’abattre sur les entreprises qui ne respectent pas la loi en question : 7500€

Un problème de taille pour les nombreux entrepreneurs

C’est donc un nouveau coup dur pour les entrepreneurs car, même si les entreprises déjà bien installées sur le marché peuvent se le permettre, les frais engendrés par cette loi pour l’acquisition d’un de ces logiciels représentent de réels frais pour les nouveaux entrepreneurs. Sur un marché des entrepreneurs où le nombre de ces derniers devrait doubler d’ici 5 ans, les nombreuses contraintes qui leurs sont imposées représentent un réel problème sur un marché ou chaque investissement est important.

Entrepreneurs, il existe des solutions !

Cependant, des solutions existent pour réduire les inconvénients de cette loi. Aujourd’hui, il existe en effet de nombreux logiciels disponibles en abonnement dont les coûts sont nettement moins importants que pour les logiciels classiques.

C’est le cas du logiciel Ciel Devis Factures et Compta, avec un abonnement pour la version complète à 32€/mois qui permet de réaliser à la fois devis et facture, que ce soit pour les clients, les articles ou encore les prestations.

Il existe aussi le logiciel Axonaut qui, en plus de gérer les devis et facture, va permettre aux entreprises de réaliser leur prospection et leur suivi clients, de gérer leurs projets et leur trésorerie. Ce logiciel est disponible à partir de 19€/mois avec une période d’essai de 15 jours.

Pour conclure :

Préparez-vous pour cette loi avec l’acquisition d’Axonaut sur Klapp.io et bénéficiez d’une remise pouvant aller jusqu’à 30% !

 

Retrouvez l’intégralité de la loi ici